21.05.17

CONCERT
17H30

Autour de Satie Film et musique

Erik le jeune dans un monde de vieux
C’est l’une des gures les plus originales de l’histoire de la musique. A l’heure des grandes révolutions, il livre des pages qui réinventent la forme sans dévoyer la musique, à l’image de ce festival de confettis hyper-expressifs qu’il offre à la voix et au piano.

Fondateur en 1920 avec Jean Cocteau du fameux Groupe des Six, Erik Satie n’a pas attendu Picasso et les cubistes pour vivre et dessiner le monde différemment. Après un Conservatoire raté, il s’est installé à Montmartre et il expérimente. Toute sa musique témoigne de cette recherche, et même lorsqu’on lui passe commande – comme le fait la Princesse de Polignac en 1918 avec Socrate –, il ne suit que son instinct. «Libre comme l’air, comme l’eau, comme la brebis sauvage… Sauvé des os !» Tant pis si la Princesse attendait un habillage musical pour la lecture de textes philosophiques… Autant dire que Satie est dans son élément lorsqu’au début des années vingt René Clair lui demande d’habiller son Entr’acte, succession de scènes surréalistes destinées à être projetées durant la pause d’un ballet dadaïste de Jean Börlin et Francis Picabia !

Surfil Satie

ENTR‘ACTE
film de René Clair, musique Erik Satie :
projection du film avec accompagnement
Cédric Pescia
piano

SATIE La mort de Socrate (extrait de Socrate)
pour voix et piano

Sarah Pagin
soprano
Cédric Pescia
piano

SATIE Chansons de cabaret pour voix et piano

Sarah Pagin
soprano
Juan Etchepareborda
chant
Cédric Pescia
piano

Coproduction :
TKM Théâtre Kléber-Méleau
Ensemble enScène